FAITS DIVERS – AIX-LES-BAINS : Une nounou condamnée pour maltraitance

  Agée de 50 ans, une assistante maternelle aixoise vient d’être condamnée pour violences sur mineurs à 18 mois de prison avec sursis et 10 ans d’interdiction d’exercer toute activité avec des mineurs. Depuis quelques mois, des parents s’interrogeaient sur les agissements de la nounou incriminée lors de la garde de leurs enfants à son…

Evènement Freestyle Chambéry 30 janvier 2016 – Carré Curial

Communiqué de presse Contest urbain de ski/snowboard freestyle 30 JANVIER 2016 CHAMBERY Carré Curial Unique en France Descriptif: Évènement de ski/snowboard freestyle sur un échafaudage de 120 m2. Unique en France. 6 camions de neige naturelle apportée directement de la station La Féclaz pour un spectacle au cœur de la ville de Chambéry. Au programme,…

Innondations du 22 juillet 2015 – L’état de catastrophe naturelle reconnu pour Belley

COMMUNIQUE du 22 janvier 2016 Par arrêté du 23 décembre 2015, publié au Journal officiel du 22 janvier 2016, l’état de catastrophe naturelle a été reconnu pour la commune de Belley. Pierre Berthet, maire de Belley, se réjouit de l’issue de ce dossier. « Notre combativité a payé. Suite à la décision négative de l’Etat rendue…

Serrières-en-Chautagne – Des légumes locaux dans les cantines aixoises

Le projet Naturopôle 3D a pour vocation de proposer une alimentation saine et locale pour la restauration collective des enfants de la région. Basé sur un modèle d’économie circulaire, il est totalement en phase avec la protection de l’environnement. Une alimentation saine et locale A Serrières-en-Chautagne, 12 hectares de terre vierge vont accueillir ce projet…

Le patois de Peyrieu gravé dans les cœurs

Il existait dans notre région dit-on autant de patois que de villages, et les habitants d’Ordonnaz par exemple avaient bien du mal à comprendre celui d’Innimond éloigné de 5km à vol d’oiseau… Ainsi ces petites communautés territoriales jouaient sur une spécificité particulière qui les différenciaient sous de multiples variations de notre « franco-provençal ». Alors…