Nelle de paul gamberini : Chagrins d’Amour, une histoire triste

Il était une fois un gros chagrin d’amour qui s’effaçait doucement dans l’oubli d’un esprit apaisé. Il essayait bien de survivre, en cherchant de vieilles émotions capables de lui donner un peu de vigueur, mais la passion retombée le noyait dans la mémoire diffuse des choses de la vie. Désormais il se sentait délaissé, écarté…

Nelle de Paul Gamberini : Le grand retour de l’Autarcie

Revivre en autarcie : voilà un mode d’existence qui pourrait bien paraître étrange et suranné dans un environnement complétement ouvert et qui étale, dans chaque boutique, la disparité créative de tous les continents. Que ce soit en matériels, en fringues, en bagnoles ou en victuailles, on est désormais plongés dans l’universalité de ce qui se…

Nelle de Paul Gamberini : Meetings, réunions et pizzas

Il était une fois une administration qui n’administrait rien du tout. Chargée par des instances sérieuses et responsables de trouver ce qu’elle pourrait bien encore administrer de choses à administrer elle passait son temps à s’informer, à réfléchir et à se concerter afin de prendre des décisions concernant des sujets oubliés par l’administration. Tout un…

Une petite histoire : Les Ignace de Noël… Par Paul Gamberini

Il était une fois le nom d’un Saint, nommé Ignace, qui n’avait plus les faveurs des fonts baptismaux. Coincé dans le calendrier entre Juliette et Alphonse il occupait le 31 juillet avec la discrétion d’un jour sans éclat voué à l’oubli. Certains se demandaient même ce qu’il fichait encore là, comme un vieux sénateur sénile…

Les séquelles électorales de 2017

Profondément marqués par les interminables atermoiements, bouleversements, déchirements, angoisses, déceptions, soulagements ou bonheurs de nos derniers épisodes électoraux, certains en arrivèrent à se détester sauvagement pour des raisons surprenantes d’incompatibilités politiques. La tension était parfois si vive que l’on pouvait craindre des ruptures de situations matrimoniales réputées sans histoire ou des altercations violentes d’électeurs antagonistes.…

Nelle de Paul Gamberini : A nos chers parapluies

Puis un jour on décida de célébrer les parapluies. Pourquoi pas ? Un événement étrange et important car il s’agissait de remercier, de façon plus ou moins symbolique, toutes les protections garantes de notre bien-être ou de notre sécurité, ainsi que tous les mérites de nos innombrables formalités administratives. Une grande parade donc, dans laquelle…