Nouvelle de Paul Gambérini : Une balade imaginaire

Je me suis laissé aller dans l’imaginaire fabuleux d’un rêve éveillé. Je parcourais les rues de notre bonne vieille ville de Belley ouverte sur l’espace fantastique d’un futur éloigné. C’était super ! J’avais les allures convenues d’un touriste émerveillé, baskets aux pieds, le pas trainant, l’œil curieux et l’humeur passablement apaisée. Pour tout dire, j’étais…

Nouvelle de Paul Gambérini : Saint-Anthelme

    Peut-être en surprendrais-je quelques-uns si je leur racontais que notre bonne vieille ville de Belley était toujours placée sous la protection de Saint Anthelme. Un Patron sorti tout droit de son Moyen-Âge avec l’esprit d’une époque imprégnée de grande ferveur et de pieuses orientations, quand le moindre religieux illuminé ne sortait jamais de…

Nouvelle de Paul Gambérini : Les vieilles bagnoles Des mises à la retraite

De celles de vieilles voitures que l’on retrouve dans des musées ou des expositions particulières, là où elles respirent l’huile de vidange, gardent des senteurs de gasoil, d’essence ou celles de vieux fauteuils fatigués par des kilomètres de bonnes ou de mauvaises conduites.   Avec des habitacles déglingués souvent imprégnés de fumées aux odeurs de…

Un amour de valet de Cœur – Conte de Noël de Paul Gamberini

Il était une fois un jeu de cartes qui s’ennuyait dans un tiroir de commode. Il arrivait qu’il soit bousculé par des mains maladroites, venues farfouiller dans les bricoles poussiéreuses qui l’entouraient, mais jamais la passion du jeu ne venait l’extraire de cette situation misérable. Cet abandon était particulièrement difficile à supporter pour le Valet…

Egos, Ambitions Dents Longues et Elections

Et puis une nuit j’ai fait un cauchemar dans lequel je sentais les effets d’un frisson dérangeant, une sorte de courant glacé qui contrariait mes conceptions de citadin souriant, d’ordinaire plongé dans une sorte de béatitude de contemplatif heureux. On commençait à parler autour de nous des prochaines élections municipales. C’était prématuré. Déjà on voyait…