RIEN – Nouvelle de Paul Gamberini

J’ai rencontré un bonhomme étrange, un vieux bugiste soigneusement estampillé A.O.C (Ancien d’Origine Contrôlée), lequel avait l’étonnante déficience de ne rien aimer du tout. RIEN, point à la ligne ! Mes vœux de saison, à son endroit, n’eurent aucun impact. Ils se heurtèrent sur sa carapace d’indifférence, résistante à tous souhaits de joie, de bonheur,…

Nouvelle de Paul Gamberini : Une rencontre étrange

Et puis un jour j’ai rencontré Brillat-Savarin. Il promenait son interminable éternité dans la nostalgie lointaine de ses tendres souvenirs belleysans. Curieux et imprégné de surprises légitimes il ne manifestait aucune exubérance, comme s’il maintenait les ombres mouvantes de son étonnante apparition dans des contours hésitants faits de prudence, de retenue ou de tristesse. Il…

Nelle de Paul Gamberini : La RETRAITE

Qu’en est-il de cette fameuse retraite, dont tout le monde parle comme s’il s’agissait d’un aboutissement idyllique, ou comme si l’existence commençait vraiment lorsque l’on vous éloignait définitivement de tous ces joyeux productifs qui partageaient vos bidules de professionnels. Cela pour vous livrer en pâture aux loisirs nombreux et longuement espérés au cours de vos…

Les usines à gaz (Une prolifération inquiétante)

On ne les voit pas arriver tant elles ont le pouvoir de se mettre en place avec une discrétion aussi lente et sournoise qu’une progression tentaculaire. Elles ont le sourire et les arguments tirés d’un art de séduction longuement éprouvé par d’astucieux bonimenteurs de service. Rompus aux envolées scabreuses de bonnes paroles livrées en pâture…

Il était une fois 2016… Nouvelle de Paul Gamberini

Un titre suffisamment attractif pour la présentation d’un film d’anticipation, enveloppé dans une musique de style grande aventure, façon « Indiana Jones », avec ses tas de mauvais teigneux, ses fanatiques hargneux et enfin son super justicier, superbe redresseur de torts musclé et grand vainqueur cicatrisé de confrontations épiques. On peut tout imaginer de cette…

Mariage de communes (Une fiction bugiste), nouvelle de Paul Gamberini – …Rien ne vous oblige à vous rapprocher d’une autre commune, cependant on vous conseille quand même de le faire !

Il était une fois un petit village pénard et bucolique tel que nos collines verdoyantes pouvaient encore dissimuler aux convoitises d’une administration soucieuse de nivellement structurel. Un lieu où il faisait bon vivre avec un énorme châtaigner séculaire et où on subissait le passage des saisons avec une passivité béate de contemplatifs bienheureux. Nanti d’un…